MEANING MY LIFE

Vivre en mode minimaliste, simplement, facilement, sans complexe.

J’ai trié mes livres

  • Papa!
  • Ah, t’es là, tu fais quoi encore ?
  • Bin euh… euh… Je… Je… Bin je trie, oui voila, je trie !
  • Encore? T’avais pas fait ça la semaine passée?
  • Bah oui, mais j’ai pas fini.
  • Comment ça t’as pas fini? Après le stylo, tes fringues, t’as quoi encore à faire?
  • Alors là, j’ai décidé de trier mes livres!
  • Mais tu les adores tes livres, et depuis le temps que tu les as t’es certain?
  • Tu as raison, je les adore, mais sincèrement, depuis quand est ce que je ne les ai pas ouverts?
  • Ah ouai… Bon, eh bien bon courage, moi je vais à la Chorale, Ciao !
  • Ciao !

Les livres, purée les livres, genre le truc qui n’en finit pas. J’adore les bouquins, je pourrais passer mes journées entières à me poser dans une librairie à boire des Jus en lisant des bouquins. Tu as déjà vu des magasins de livres dingues? Non je ne te cause pas de payot, fnac ou virgin, je te cause de vrai magasins de livres. Tiens regarde :

Pis j te jure, y’a tellement de trucs qui m’intéressent, Genre regarde ça cause d’hypnose, Ah cool, et t’as vu ce gars là il a changé sa vie en 3 mois, oh purée fais voir ? Ah ouai, et t’as vu ça, ce reportage photo sur l’islande et les sites de grimpe? Nan mais sérieux… Bon, et j’ai aussi vu ce super bouquin sur comment faire des noeuds en paracorde, et l’autre sur faire ses trucs Maison, pis ce dernier là, sur comment faire des Bowls hyper bons… ah nan, y’avait aussi celui sur le montage vidéo, je te l’avais pas montré celui-là ?

Bref, les bouquins, c’est tellement cool que c’est la monstre merde! Sincèrement, quand t’es passionné par plein de trucs, et qu’en plus t’as plaisir à en causer, bin t’es sûr qu’on t’en offre un à une fête quelconque. C’est pas pour dire que c’est pas cool de les recevoir, c’est tellement gentil, et moi j’adore les livres ! Mais là, avec l’équivalent de 20 à 30m2 de livres, ça va pas être possible là, j’en peux plus de passer la poussière dessus, et de les mettre dans des cartons à chaque déménagement, et de les ressortir au lieu suivant, sans les avoir ouverts, ou genre 1 fois en 5 ans.

Par un doux matin d’hiver… (parait que c’est cosy, et ça donne envie de lire), bon. Par un doux matin d’hiver, me voici rendu à l’étage, pour trier mes bouquins.

Alors, déjà… C’est quoi ma règle de base ? Ah oui.

  • Ca m’intéresse, pas encore lu, je vais le lire
  • Ca m’intéresse, déjà lu, je vais le relire
  • Déjà lu, ça ne m’intéresse plus, je ne vais pas le relire
  • Reçu, jamais lu, je ne vais pas le lire
  • Ca ne m’intéresse plus, et je ne vais pas le lire

Ok, j’ai mes règles de base, je peux donc commencer à trier mes livres, car finalement de toutes ces catégories, j’en ai 2 qui ressortent et c’est tout ce qui compte, car le reste sincèrement, c’est du bullshit non minimalife. Allez, y’en a une 3ème, l’émotionnelle, ehh oui, elle est partout et tout le temps celle là… va falloir que je m’explique avec elle un jour, parce que bon… ou simplement que j’accueille qu’elle soit là, c’est une autre option.

  • Je vais lire
  • Je ne vais pas lire
  • Je ne sais pas, mais je ne suis pas prêt à le virer (mon intuition peut-être)

Alors hop, c’est parti. Et c’est bientôt ton tour, alors quand tu te sentiras prêt à te lancer, à ta sauce, à ton rythme, parce que ça te donnera envie, pas pour le show, mais pour toi, alors go, ça sera le moment.

Pour le moment moi j’en suis à ressentir, et à mettre en carton mes livres qui entrent dans la catégorie “je ne vais pas lire, je ne vais pas relire”, pour soit les donner à Emmaüs, Caritas, les filer à des amis qui les aimeraient (une idée cadeau potentielle), ou à filer aux hopitaux pour les secteurs en libre service.

Bon, ça ne règle pas la suite de comment je vais gérer les livres suivants… mais ça, je t’en parle prochainement, minimalife oblige.

Share: