MEANING MY LIFE

Vivre en mode minimaliste, simplement, facilement, sans complexe.

La contraction du temps

Au sens de la physique quantique, le temps linéaire n’existe pas, et ne fais aucun sens. Il existe des dimensions parallèles, démontrées depuis einstein, et par bien d’autres depuis. Cependant, en tant qu’humain, le temps fait partie intégrale de notre concept et de notre mode “actuel” de fonctionnement. Nous réagissons au temps, avec une montre, les journées, les semaines, les mois, et ce qu’on en fait.

Un jour, je me suis mis à questionner la contraction du temps, et à bien y réfléchir, plus j’y réfléchissait, moins le temps ne faisait sens. On a toujours le temps me disait un professeur durant mes études, en éprouvant un concept multi-circulaire. Actuellement j’aurai tendance à dire que oui, le temps est éternel, multidimensionnel, et pour nous humains linéaire.

Contraction et expansion du temps sont clairement des choses que l’on connait. Le temps est long lorsque l’on attend la personne que l’on aime, et trop court quand vient le moment de se dire au revoir. Long est le temps de préparation, court est l’instant de gratification. Il est donc totalement relatif, à chaque situation, chaque personne, chaque chose et chaque dimension dans laquelle l’on se trouve.

Là, je dois avouer que la notion de temps linéaire, autant elle n’est pas vraiment cohérente, autant dans notre société n’est que celle que nous pratiquons. Je vais donc voir comment la gérer pour pouvoir percevoir d’autres champs temporels petit à petit.

Problème 1 : Je n’ai pas assez de temps

Bon, ok, j’ai pigé, c’est de la méga-connerie ça, car j’ai le même temps que tous, 24 heures, 60 minutes par heure, 60 secondes par minute, 1000 milisecondes par seconde etc. La question n’est donc pas le temps que j’ai, mais ce que j’en fais. Et surtout, bien plus que ce que j’en fais, ce que je ressens en le faisant.

Base de résolution

J’ai listé mes activités, tous mes abonnements netflix, petitBambou et autres, mon temps de surf sur le net, mon temps de boulot, mon temps en famille, les activités diverses que je pratique, les déplacements pour aller et venir, et j’ai longuement réfléchi à tout cela…

Qu’est-ce qui compte vraiment pour moi?

La clé est là. On a beau avoir tout le temps qu’on veut, le même à disposition. La clé est de se poser la question régulièrement, quelle est la valeur du temps pour nous.

Une personne lors d’une formation E.F.T. que j’ai suivi m’a dit un jour… le temps est un trésor, et là, elle m’a profondément touché. Rien d’autre n’était nécessaire, car en effet, le temps est le seul trésor humain, la clé de toute notre évolution dans nos incarnations (ça y’est, il est perché, putain il cause incarnations, âme, humain, évolution… après il va nous parler d’énergies tu vas voir… putain c’est pas vrai, mais c’est pas vrai…!)

A partir du moment ou j’ai ressenti cela, j’ai commencé un nouveau parcours. Il arrive parfois que l’on n’ai pas envie de faire des choses, et certains diront qu’on doit… et là je questionne en disant… pourquoi? Pour qui? Parce que quoi? Parce que qui a dit?

Ce qui est “vrai” aujourd’hui ne l’est plus demain, ne l’était pas hier. La terre est ronde… Ah bin va expliquer ça à ceux d’il y a 1000 ans. Dans 50 ans on aura des ordinateurs 1000 fois plus puissants que celui dans cette pièce de 250m2 et ils tiendront dans la paume de ma main. Les noirs ne voient pas la nuit … Purée fort heureusement la connerie est aussi éphémère, parce qu’on en a dit et fait des conneries sincèrement.

Faire le tri

Prendre le temps, pour soi, de se poser, oser s’ennuyer, oser souffrir cette tension intérieure, oser admettre qu’on est dans la course, dans le tout, tout le temps, remplir, faire plus, encore, toujours… Et arrêter, net.

Aujourd’hui plus que jamais je ressens, je me pose la question. Ai-je envie de cela, pour moi, maintenant ? Pourquoi est ce que je fais ça ? Est-ce que c’est juste pour moi ?

Avec ça en tête, j’ai annulé bonne quantité d’abonnements, d’applications, de comptes ici te là sur internet, et j’ai fait la paix avec moi-même concernant les sports que je ne pratiques pas, les choses que j’ai pratiquées et que je n’éprouve plus le besoin de pratiquer. J’ai également réfléchi au pourquoi des choses qui me prenaient du temps.

J’ai maintenant du temps, j’ai viré ce qui ne m’intéressait plus, je tente de voir ou de contacter les gens que j’ai envie, mais je me décomplexe.

Car le temps est MON TRESOR, et il n’appartient qu’à moi de décider avec qui je souhaite le le temps est SON TRESOR, et qu’elle décide de le partager également avec moi, alors nous nous verrons, et cette rencontre humaine, qu’elle soit intime ou amicale aura lieu.

En ayant une réflexion sur le temps, et sur sa contraction, j’ai retrouvé mon trésor, et je peux rendre chaque instant éternel, l’espace d’une fraction de seconde qui ne reviendra jamais, car avant et après n’existent pas, il n’y a que maintenant, et en cet instant, le temps n’existe plus, il est donc devenu éternel et intemporel.

Share: