MEANING MY LIFE

Vivre en mode minimaliste, simplement, facilement, sans complexe.

Redéfinir ses valeurs

Qu’est ce que je fous là, franchement, non mais franchement ! Va comprendre, qu’est ce que je fous là. C’est vrai quoi, en gros, je me cherche, comme quasi tous ceux qui arrivent à 35 ans ou plus, parce qu’on est basés sur des cycles, je t’en cause après. Et là, C’est le total “mind Fuck”, y’a tout qui va, et y’a rien qui va, parce que je suis pas clair avec moi-même, et je dois redéfinir mes valeurs.

Je suis certain que t’y es, t’as ptet 20 ans, 30 ans, 40 ans, 50 ans voir t’es quasi à la retraite, et là, c’est le monstre bordel dans tes idées, et tu te questionnes, oui oui, c’est ça, t’as tout compris, enfin non t’as rien pigé, mais t’as tout pigé en même temps. C’est ça “meaning my life”, trouver le sens, car si l’on veut tout envoyer peter, c’est pas la meilleure solution, enfin pas tout en même temps.

T’imagines ? Ouai carrément, fuck le job, le couple, les enfants, les amis, les activités, la maison, la bagnole, fuck tout ça, j’m’en bat comme de la dernière chaussette en poil de Yack pour pas dire mon testicule gauche. Si tu fais ça tout en même temps, t’es parti pour créer un tel merdier dans ton esprit que ça va être chaud bouillant. Je dis pas que c’est pas possible de retrouver des valeurs là, mais honnêtement, tu risques d’en chier quelques pendules.

Donc oui, c’est quoi les valeurs. En gros, tu nais, tu grandis, tu découvres les codes que tes parents instaurent pour toi, tu souris, tu fais bien ce qu’ils aiment, sinon gare à l’engueulade. Limite tes études dépendent d’eux, comme c’est eux qui paient, et si t’as du bol, ils te laissent en gros choisir ta voie, mais si ils sont pas d’accord, t’es parti pour leur faire plaisir.

T’as 25 ans, fini tes études, qui te plaisent ou pas, et t’es encore dans les codes, parce que là, t’as intérêt à être en couple, sinon on va dire que t’as un problème, et si t’es en couple, ptet qu’il faudrait penser aux gamins, et à se marier hein, avant 30 ans sinon c’est Has-Been. Putain ouaiiii, t’as franchi le pas, tu t’es marié, c’est énorme, t’adore (bon oui c’est bien hein, t’as le droit d’aimer ça et d’être heureux(se), ça c’est top). Maintenant… maman ou papa … et les enfants ? Ahhh t’es enceinte, ou ta femme est enceinte super… 1er enfant, Vous avez prévu le deuxième ? Mais putain de bordel de merde, tu peux laisser bite et vagin tranquille, enfin pas trop, mais l’aspect procréation en paix ? On a le droit aux Entraînements sans les matchs ? Y’a pas besoin de gagner la coupe pour se faire plaisir ou bien si ?

Bref, si t’as bien suivi le plan, t’as dans les 30 ans, t’es en couple, ptet marié, t’as 1 gamin ou deux, t’as normalement un job qui paie bien, et ptet bien que t’es propriétaire, parce que c’est important d’être propriétaire, c’est la suite. Ok… et Toi dans tout ça? Si tu plonges au fond de toi, je dis bien au fond de toi et pas ce que les gens veulent pour toi, est ce que ça correspond vraiment à tes valeurs ? T’es sur que tout ce que t’as accumulé te fais du bien ?

Ah merde, toi tu voulais voyager, rencontrer du monde, ne pas te caser tout de suite, ptet vivre de rencontres, de rires, de découverte, et respirer ce que la vie apporte de meilleur, mais tu t’es fait embarquer sans rien piger dans cette spirale incroyable de “codes et dogmes” culturels. Bon ok, c’est con, ça arrive, t’inquiète, t’es pas le ou la seule, mais t’as encore des soluces pour trouver tes valeurs (ouai tu sais comme les codes qu’on trouve dans les bouquins pour passer le boss de Super Mario Bros).

Alors là, t’es face à un choix. Soit tu poursuis pour faire plaisir à tout le monde, et tu vas finir par te barrer, tromper la personne avec qui tu vis, ou faire un burn-out, peter un plomb, et les avocats, juges, et psy & monde médical te remercie d’avance pour ton pognon. Soit, tu te poses, et tu t’écoutes, et tu en discutes avec celui ou celle que tu aimes.

Qu’est ce qui te fait vibrer, profondément, sans parler de matérialisme et des fringues, de tout ce que t’as accumulé sur ton bureau, de ta playstation et de tes affaires de gamer, ni de ta collection de cartes Magic que t’as pas encore viré depuis tes 15 ans.

Qu’est ce qui fait vibrer la personne avec qui tu vis (sinon tu t’en fous, tu fais ta série seul(e)). Il est temps de lister tout ça, et de redéfinir les valeurs, et une valeur c’est ce que tu ressens au plus profond de toi, qui fait partie de toi, et que là, à cet instant, tu décides de ne plus transiger dessus pour vivre pleinement.

Pour moi par exemple, c’est le temps, le temps est un trésor, et je décide que je veux avoir du temps pour moi, et j’aime le contact, mais pas tout le temps. Il me faut du temps pour moi, pour les autres, et faire des activités que j’aime, en contact, et en aide. Si je n’aide pas les autres, je ne suis pas bien avec moi-même. De la transmission, du partage, de la création, et de la découverte ça fait partie de moi. J’aime des moments simples. Des BBQ au bord de mer, une virée à ski freeride, du surf, une plongée ou snorkelling, surfer, et partager des rencontres, des moments simples et intimistes entre humains de toutes provenances et cultures.

ça semble beaucoup, mais au final, pour ça, j’ai besoin de peu, et je sais que c’est possible partout, naviguer, simplement, sans trop me poser de questions, avec les rires et l’amour comme guide sur la vie.

Une fois que t’as définis tes valeurs, c’est assez facile, car tout ce qui ne cadre pas avec ça, il est temps de t’en séparer, de faire le vide, pour retrouver la plénitude. Attention, ça va secouer, car tu risques de faire peter des scores de “putain t’es qui, je ne te reconnais plus”, mais tu vas y retrouver ton compte. Petit à petit, ceux qui sont là “pour être là” ne seront plus, et tu ajoutera d’autres personnes qui seront axées sur qui tu vas devenir. Comme une spirale, tu tournes pour t’élever vers qui tu souhaites être et non qui les autres souhaitent que tu soit.

Meaning my life, c’est tout ça, c’est ta spirale, tes valeurs, tes ressources, ta connexion à toi, à ta profonde identité d’âme, et je te jure, parce que là, y’a que ça à dire, mais quand tu observes tes programmations et que tu vois comment tu te reprogrammes à être juste heureux, eh bin putain… c’est le méga Kif international des valeurs !

… Bon, le truc, je dois te l’avouer… C’est sans fin ! Parce qu’on est humains, et on est duals, on aime et après on aime plus, mais parce qu’on évolue, c’est vraiment le pied, et perso, aucune chance de retour en arrière, car là, c’est trop précieux de pouvoir faire ce que je souhaite de ce trésor qu’est mon temps.

et toi.. tes valeurs ? T’es prêt à surfer sur la vague de ta vie ? Alors Go, parce que là… Tu vas adorer.

Share: