MEANING MY LIFE

Vivre en mode minimaliste, simplement, facilement, sans complexe.

Connectes les points de ta vie

Quand j’étais gamin, je lisais Super Picsou géant, et Mickey Magazine, j’étais genre le fan total. J’adorais les 3 cousins, riri, fifi, loulou, leur oncle Donald et Picsou. Bon, je ne me suis jamais demandé pourquoi ils vivaient chez leur oncle, je réalise ça maintenant, mais c’est une toute autre histoire, et on s’en fout… enfin peut-être pas, enfin Bref !

Dans ces livres comme dans d’autres livres pour enfants, il y avait toujours des dessins, ces dessins à points pour créer un forme. Je suivais attentivement les numéros, les reliant avec grande précaution afin de ne pas faire de faux-pas, et surtout, de découvrir petit à petit le merveilleux tableau qui s’offrait à moi.

J’ai depuis, en tant qu’adulte, compris que la vie était un dessin, c’était ce merveilleux tableau que l’on peint au quotidien. Chaque coup de pinceau, qu’il soit noir ou blanc, ou plein de couleurs, fait partie de ce tableau, et il ne serait pas complet sans tout cela.

Mais bien plus que cela, j’ai également compris que tout est relié, tout ne tient qu’à un fil, et ce fil, c’est celui de notre conscience. C’est notre fil. On peut l’appeler le fil conducteur, le fil d’ariane, le fil qui vous guide, le connecteur, le fil de la vie, mais une chose est certaine, c’est notre ligne de vie, et on passe par plein de points. Chacun de ces points nous permet de dessiner notre vie, avec une différence avec les super Picsou géant, c’est qu’on ne peut pas rater sa vie.

Bon nombre de gens sont parfois surpris par mon cheminement, mes choix, mes décisions, les situations dans lesquelles je me suis retrouvé, mais à chaque fois, je me suis relevé, j’ai pris le contre-pied, j’ai trouvé une solution, ou une solution est venue à moi.

Mais encore plus fascinant encore, je réalise que chaque chose que j’ai effectuée dans ma vie m’a apporté une clé à mon existence humaine, dans cette incarnation (ça y’est je repars en énergétique, les guides, on se détend hein ! même si vous avez raison je sais bien :D). Chaque situation m’a appris une leçon, fait partie de mon apprentissage, de mon chemin.

L’informatique, la photo, la plongée, le sport, les voyages, l’Asie, le mariage, avoir un enfant, les déménagements, les faillites, les échecs que j’aime appeler les apprentissages, les soins énergétiques, l’hypnose, les rencontres, les femmes que j’ai connues, les amitiés de longue date, tout fait partie intégrante de moi, et chacune a été là pour une raison, une saison ou une vie.

Quel bonheur d’ensuite jouer ces notes, ces cartes, et mélanger les genres, les compétences, sans prendre au propre tout cela, mais d’entrer dans l’essence même de ce qu’un métier ou une activité m’a apportée. La photographie, c’est le regard, l’observation, l’attente, tourner autour pour bien ressentir, et être là au moment opportun. La Plongée, c’est l’eau, c’est donc nous, être moi, profondément, connecté à la nature et à la vie, à mon intuition. L’informatique ? C’est le code… code quantum, l’interconnexion des nombres et la réalisation de l’utilité qu’elle a dans ma vie actuelle pour réaliser mes projets comme ce blog. Les soins énergétiques et l’hypnose ? Entrer en moi, me permettre d’accéder à vous, prodiguer l’amour Inconditionnel, et vous permettre de vous réaliser en tant que guide.

Bien entendu, Aujourd’hui, il m’arrive encore de douter, comme bien des gens probablement, mais quand cela arrive, je regarde cette merveilleuse et incroyable vie que j’ai déjà parcourue. 45 ans de changements, de créativité, de rebonds, de vie, de joie, de rires, de découvertes, de voyages, de rencontres, d’échanges, de partage, et tout cela pour me rappeler que cette vie est simplement sublime.

Nous jouons et créons notre partition, et en chaque instant, que je fasse, ou que je ne fasse rien, la partition de la vie se déroule devant moi. Je suis créateur, et mélange ce que je suis, ce que je fais, ce que je vis et ressens avec ce que la vie imagine pour moi et ce que mon âme a décidé d’expérimenter dans mon corps. Je n’ai donc pas de contrôle sur la vie, malgré tout ce que je souhaite imaginer, enfin ce que mon mental imagine. Mais ce que je sais, c’est que je peux demander à mon subconscient et mon Inconscient de faire le meilleur pour moi, ça je peux faire, ca en ça je m’aligne à mon âme, et j’avance dans la direction la plus belle et positive pour moi.

Est ce que j’attendrai la fin du tableau pour savoir profiter de ce dernier ? ou est-ce que je vais décider que comme une musique, je vais me délecter de chaque note avant d’observer la dernière, celle qui met fin à cette partition pour passer à la prochaine ? Vais-je laisser la vie matérialiste m’ensevelir, me faire croupir sous des dettes, des aspects de charges matérielles, ou vais-je simplement me contenter de profiter pleinement du temps linéaire et de cette merveilleuse expérience qu’est la vie.

La vie se déguste, pas à pas, activité après activité, se réduit à une simple expression, celle de notre âme, de qui l’on souhaite être, mais au détour de l’égo qui fait également partie de nous. C’est ainsi que je réduis, mais réduire pour mieux être, et pour être plus grand que je ne le suis actuellement. Ce n’est pas par volonté de candeur, non, pas du tout, mais par envie de simplement être, exister pour qui je suis, au fond de moi, dans la plus pure et minimaliste expression de moi-même.

J’ai décidé que ma vie serait “meaning my life”, oui, l’expression de ce que j’ai souhaité qu’elle soit, qu’elle déplaise à quiconque, ainsi soit il. Ma famille n’a pas à décider, mes parents n’ont pas à dicter mon chemin, ma fille, ma compagne, personne, car seul je trace ce chemin. Les gens sont présents, et c’est essentiel, ils apportent leur lot d’amour et de passion, mais je suis seul à prendre les décisions qui s’imposent à moi pour permettre à ma vie d’y trouver son “meaning my life”.

Share: